LA FERME DES ANIMAUX

d'après Georges Orwell

Théâtre et théâtre d’objets

Tout public, à partir de 8 ans

Durée : 1 heure


Mise en scène : Manuel Diaz et Nicolas Luboz

Interprétation : Sara Charrier et Nicolas Luboz

Conception technique : Christophe Barrière

Scénographie : Federica Buffoli


Notre première création (Mon prof est un troll, 2017), abordait déjà la question de la tyrannie et racontait métaphoriquement l’arrivée d’un régime totalitaire au pouvoir. Pour notre deuxième création, nous avions à cœur de poursuivre nos recherches et nos questionnements sur le pouvoir et ses applications. C’est dans cette démarche que nous avons relu La Ferme des Animaux de George Orwell. Cette fable dystopique, de par son caractère universel, vient toucher précisément à l’endroit que nous souhaitons questionner. Comme une synthèse riche de toutes les révolutions passées ou à venir, cette histoire nous offre la possibilité de traiter en profondeur notre thématique : l’être humain face au pouvoir. 

 

En transposant les questions politiques dans le monde animal, Orwell garantit l’universalité et l’intemporalité de son sujet. Comme dans les fables de La Fontaine, il utilise les animaux pour nous parler de nous. Quand il écrit ce roman en 1945, Orwell en fait clairement une satire de la révolution russe et de l’arrivée de Staline au pouvoir. Mais par sa puissance métaphorique, cette fable raconte plus largement l’histoire de toutes les révolutions passées et à venir : la révolution française, la Terreur, Napoléon, la Commune... mais aussi de manière prophétique, nombreux épisodes de notre histoire contemporaine : les printemps arabes, Nuit Debout, Notre Dame des Landes, les Gilets Jaunes. Orwell met à jour le mécanisme des révolutions. Il ouvre ainsi tous les questionnements que posent le pouvoir, sa juste répartition, sa représentation et son application. 

 

Si La Ferme des Animaux nous propose de traverser le processus d’une révolution, elle nous invite surtout à réfléchir à celui de l’après-révolution. Car il ne s’agit pas simplement de renverser les maîtres, encore faut-il prendre leurs places. Comment s’organise la répartition du pouvoir dans des sociétés auto‑gérées ? Un groupe d’opprimés se révolte, se libère de son oppresseur et prend son destin en mains. Quelles sont les étapes suivantes ?

De nombreux épisodes dans l’Histoire – souvent brefs – présentent les mêmes caractéristiques. à cet instant, l’utopie devient réelle et le rêve semble pouvoir s’ancrer dans la réalité concrète. Combien de temps cela dure-t-il ? Comment conserver cet équilibre instable ?

Tout au long de notre exploration, nous souhaitons garder en tête cette question simple : à quel moment ce fragile équilibre dérape ? Il ne s’agit pas pour nous de dénoncer les dirigeants politiques corrompus, ou de vanter le mérite d’un système ou d’un autre. Il s’agit de nous demander sincèrement ce qui se joue, à un moment donné, à l’intérieur d’une personne ou d’un groupe de personnes exposés au pouvoir. Comment se fait-il que des gens ayant mené une révolution contre leurs maîtres finissent par devenir comme eux ? Comment des opprimés peuvent-ils devenir à leur tour oppresseurs ? Qu’est-ce que le pouvoir génère sur ceux qui le détiennent ? Pourquoi finissent-ils tôt ou tard par s’octroyer des privilèges ? Comment le processus de domination se met-il en place ? Pourquoi l’accès au pouvoir génère infailliblement la naissance d’une caste dominante ? Pourquoi les intérêts personnels de cette caste viennent constamment contaminer l’application juste et éthique du pouvoir qu’il lui a été confié ? Peut-on imaginer un pouvoir sans privilégiés ? Un pouvoir sans législateurs ?

Ces questions nous animent et animent la société dans son ensemble depuis de nombreux siècles. Il nous apparait évident et nécessaire de les partager avec les jeunes générations, de disséquer avec eux les mécanismes du pouvoir et de la vie en société afin de leur permettre dès le plus jeune âge de cultiver une pensée libre et personnelle. 

La Ferme des Animaux

D'APRÈS GEORGE ORWELL

CRÉATION 2021

  • La Fleur du Boucan/Facebook

 © LA FLEUR DU BOUCAN  |  COMPAGNIE DE THEÂTRE  |  TOULOUSE — OCCITANIE  |  

  • Facebook

 Contenus protégés, reproduction interdite

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now